La Marque
Roman d'Alain le Bussy

Lauréat du prix Rosny Aîné en 1993, élu Best European Author à la convention SF de Glasgow, Alain Le Bussy – s’il fallait encore le présenter ! – est une figure de la littérature belge, auteur d’une centaine de romans et de plus de deux cent nouvelles, trempant aussi bien dans le fantastique, la SF ou le polar.

Dans La Marque, il nous propose une histoire oscillant entre polar et récit fantastique. Alexandre, écrivain de son état, est témoin d’un accident impliquant un chauffard en fuite et une victime qui, avant de succomber, lui demande de lui accorder un pardon qu’il ne comprend de prime abord pas. S’ensuivra une enquête sur l’identité de cette mystérieuse femme, qui conduira notre héros sur des sentiers périlleux, le contraignant à devoir lutter pour sa propre survie face à des puissances éminemment plus malignes que lui.

Dans cette histoire menée à toute allure, on regrettera peut-être une certaine impersonnalité dans le traitement du héros, dont nous ne savons finalement que peu de choses, si ce n’est qu’il aime le bon whisky (ce qui en fait déjà un homme de goût). En revanche, on lira avec une jubilation certaine et une grande délectation ses considérations sur le milieu de l’édition, dans lesquels ont sent qu’Alain Le Bussy s’est beaucoup amusé.

Une enquête rythmée, teintée d’un fantastique pur souche au service d’un roman divertissant et diablement efficace.

Soulignons au passage le soin apporté par les éditions Mille Saisons aux livres qu’ils publient : la couverture de Cécile Guillot, la qualité du papier et la propreté de la mise en forme contribuent à faire de ce livre un livre résolument réussi.

A découvrir, assurément !







 
La Marque d'Alain le Bussy

Au bord d’une nationale près de Liège, Alexandre est témoin d’un violent accident. En bon citoyen il se précipite pour porter secours à la blessée mais celle-ci n’a que le temps de lui demander pardon avant d’expirer. Mais pourquoi ces excuses ?
De retour chez lui, Alexandre s’inquiète de l’affaire et cherche à en savoir plus sur cette Marie Fréson.
Si sa mort l’a choqué, le passé de la victime lui réserve aussi quelques surprises : même le curé s’affole à l’évocation de cette paroissienne décidément peu banale.
Commence alors pour le narrateur une recherche effrénée, de plus en plus désespérée, au fur et à mesure qu’un mal inconnu gagne la paume de sa main...


ISBN : 978-2-9182870-6-3
Prix de vente : 18€
Illustration de couverture : Cécile Guillot
avril 2010, 190 pages.
Editions Mille Saisons
http://www.millesaisons.fr/