Kannibal

- L'Histoire terrifiante du cannibale de Rothenburg -

Roman d'Erik Rémès

Basé sur des faits réels ayant occupé les gros titres des journaux durant une bonne partie de l'année 2001, Kannibal est une transposition fictionnelle de la vie de l'allemand Armin Meiwes. " Der Metzgermeister " (le maître boucher), qui fut condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour meurtre et fait de cannibalisme sur la personne de Bernd Jürgen Brandes, victime consentante qu'il avait préalablement recrutée sur le net.

Mais Kannibal est avant tout une œuvre fiction, dans laquelle le très controversé Rémès s'immisce dans une intimité fantasmée avec Ralf, avatar de Meiwes dans son livre. Mêlant éléments biographiques et éléments fictionnels, l'auteur (journaliste titulaire d'une maîtrise de psychologie clinique et de philosophie) explore la démence de son héros et en fait une allégorie à la liberté, celle d'assumer ses fantasmes, d'assumer sa folie en dépit des tabous.

Et de fait, par le récit rédigé à la première personne qui permet l'introspection tout en abolissant la pudeur, rien n'est caché et la crudité des scènes ainsi que la méticulosité descriptive feront penser aux habitués des littératures sombres à B. Z. Brite dans ses pages les plus vives.

Kannibal est un livre sans fard, choc, qui s'assume pleinement comme tel et qui dépasse la simple évocation voyeuriste en posant la question au lecteur : jusqu'ou est-il possible d'aller dans le fantasme avant de transgresser la barrière du bien et du mal ? Et cette barrière, de quoi est-elle faite ?

 

 

 
 

L'histoire :

Le 10 mars 2001, l'Allemagne, effarée, le plus atroce des faits divers depuis l'après-guerre. Ralf M., un homme de 41 ans a émasculé, égorgé, dépecé et dévoré un ingénieur berlinois de 43 ans, Karl-Heinz B. avec son consentement, à la suite d'une annonce passée sur Internet.

C'est à ce fait divers hors norme que s'est intéressé Erik Rémès, remontant dans le passé du cannibale élevé par une mère castratrice, en proie aux risées des enfants de son âge. S'immergeant dans son personnage, il nous en montre tous les contours pour tenter de comprendre ce qui pousse un homme à dépasser les bornes de l'horreur. Grâce aux éléments de l'enquête et à divers témoignages, Erik Rémès a reconstitué le drame et les semaines le précédant.

D'une écriture précise et envoûtante, Erik Rémès nous fait vivre ces instants de folie où victime comme bourreau communient avec l'horreur.

Un livre puissant, captivant et ensorcelant qui ne peut laisser insensible.

*****

Kannibal Roman d'Erik Rémès Éditions Blanche. Septembre 2007, 204 pages, 17 € ISBN : 9782846281751