La fameuse Crobard Team a bien voulu répondre à nos quelques questions, à l'occasion de la sortie de son Petit précis d'ethnologie urbaine consacrée... aux goths ! Un ouvrage qui consacre le très légitime succès de leur désormais célèbre site web.

"Les Goths, petit précis d'ethnologie urbaine" par The Crobard

C'est d'abord un livre livre fichtrement joliment fait (un vrai petit plaisir de bibliophile !), qui touche juste là, à l'endroit précis situé entre le point qui chatouille et celui qui fait mal (mais, cela est bien connu, le goth aimant avoir mal, c'est bien entendu d'une douleur très jubilatoire dont il s'agit.) Mais de moquerie gratuite, il n'en est point question ici, car s'il y a certes taquinerie, c'est avant tout un hommage que Fab et Sand, nos deux ethnologues, rendent à la culture gothique et à ses adeptes.

C'est aussi un guide indispensable pour le profane qui se hasarde à laisser traîner ses chausses en soirée goth, et qui lui permettra d'en apprendre de bonnes sur l'énergumène gotheux et ses différents sociotypes, sur les musiques sur lesquelles il danse et les lieux où le débusquer... et même sur son horoscope !

Mais surtout, c'est un livre qui s'adresse aux goths, les vieux routards comme les nouveaux venus. Un livre qui titille, qui se moque, certes... Mais vu que l'on s'y reconnaît à de multiples reprises (de même qu'on y reconnaît ses potes !), au détour de cette centaine de caricatures bourrées d'humour (noir, évidemment), c'est sans doute qu'il doit y avoir un peu (beaucoup ?) de vrai !

Une des preuves les plus révélatrices de la maturité atteinte par un mouvement culturel, c'est probablement lorsqu'il est capable se de moquer de lui-même, de tourner en dérision ses travers. C'est un des rôles joués par ce "Petit précis d'ethnologie urbaine" dédié aux goths. Une bulle de gaz hilarant (quitte à rire jaune, parfois !), bien éloignée et bien plus véridique que les clichés névrotiques d'usage attribués à la culture gothique par les mass medias… Et de l'humour intelligent, c'est assez peu courant aujourd'hui !

… En fans inconditionnels que nous sommes, on attend la suite avec impatience !

 

-Pourriez-vous nous présenter de qui est composée l'auguste "Crobard Team" ?

La Crobard Team, c'est de façon très schématique, Fab Crobard aux dessins/illustrations et Sand aux textes et la mise en forme, même si les rôles ne sont pas aussi précis que cela.

C'est d'ailleurs pour cela que nous avons choisi de communiquer avec le nom d'une entité "Crobard Team" plutôt que sous nos noms personnels, ce que nous faisons n'est possible en l'état que parce que nous le faisons ensemble, peu importe vraiment qui fait quoi, c'est le résultat d'une collaboration et c'est surtout ça qui compte.

Et cette collaboration a donné naissance à un site web (crobard.propagande.org ) et à un recueil papier orienté sur une présentation humoristique et caustique de différentes cultures musicales.

 

-D'où vous est venue cette idée de croquer le monde goth ?

En fait, l'idée de départ était surtout de croquer une bande de potes, et il se trouve que cette bande-là traînait chez les goths, disons que les goths ont été un dommage collatéral, c'est venu par extension après, quand on a compris que le site dépassait largement la bande de potes du départ qu'on est devenu plus généraliste en s'attaquant aux goths en général et non plus simplement aux copains.

Nous avons sans doute été les premiers surpris de découvrir qu'il y avait une sorte d'universalité dans nos caricatures qui faisaient que beaucoup de monde s'y retrouvait au-delà des intéressés proprement dit.

-Vous avez ouvert votre site web en 1999. Après 5 ans d'exercice, trouvez-vous encore de quoi travailler la "matière goth" ?

Oui, les scènes dark en général sont des scènes en perpétuelle évolution qui se renouvellent sans cesse nous apportant des nouvelles matières de fait, les looks autant que la musique et les attitudes évoluent rapidement dans ce genre de milieu et pour nous c'est idéal d'être confronter à un vivier d'idées pareil.

Reste que même après 5 ans, il nous reste tout un tas d'idées que nous n'avons seulement pas encore eu le temps d'explorer, donc la matière existe largement c'est plutôt le temps qui nous manque, même au bout de 5 ans.

-Trouvez-vous le mouvement goth plus "caricaturable" qu'un autre (par rapport aux mouvements rap ou punk, auxquels vous faites aussi un sort sur votre site web) ?

Non, ça correspond plus à une gymnastique mentale pour toujours voir le défaut ou le truc qui cloche et rebondir dessus, ça n'est pas spécifique aux goths, la preuve sur le site nous avons commencé à mettre à mal d'autres cultures.

Chaque mouvement culturel possède ses propres codifications, son vocabulaire et ses exagérations, il suffit de rebondir dessus, ça n'est vraiment pas propre aux goths.

Éventuellement, les goths serait peut-être la culture la plus portée à se moquer d'elle-même, il y a une véritable auto-dérision très présente dans ce milieu, une vraie volonté de ne pas se prendre la tête à l'inverse du cliché diffusé par les média traditionnels.

-Parvenez-vous à mesurer l'impact de vos caricatures auprès de la "faune" que vous croquez (en particulier sur les metalos avec qui vous êtes assez corrosifs) ? Le milieu goth est-il plutôt "coincé" face à ses caricatures, ou sait-il rire de lui-même ?

Non, nous avons beaucoup de mal à saisir l'impact réel de notre travail, parce que nous sommes resté très longtemps sans seulement avoir de statistiques sur le site.

Notre seul véritable indice tient dans les mails que l'on reçoit pour le site, et là c'est très flatteur, en 5 ans, on a eu seulement 5 mails critiques et sur ces 5, il y en avait 2 qui n'avaient pas compris que le site était un site d'humour.

Quand aux métalleux, nous rendons hommage à leur sens aigu de la dérision, c'est effectivement ceux avec qui nous sommes les moins tendres mais c'est aussi ceux qui nous écrivent le plus en disant "qu'est ce que vous nous mettez ! mais qu'est-ce qu'on se marre !".

Et pour les goth, comme nous le disions, il y a une véritable auto-dérision dans ce mouvement, ils ont été notre premier public, les premiers à rire d'eux même avec nous, c'est presque leur faute si on en est là maintenant, quand même ! (rires)

-Compte tenu de la quantité d'illustrations présentes sur votre site web, il y aurait de quoi fabriquer une belle série de suites à ce volume. Est-ce prévu ? Avez-vous d'autres publications en préparation ?

Oui et non.

Oui, il y a beaucoup de dessins sur le site, mais non il n'est pas question de les publier sur un support papier, ces dessins appartiennent au site, le site a été élaboré dans l'optique d'un internet libre et non-marchant, mettre sur papier les dessins du site serait comme renier cet idéal de net et serait aussi comme manquer de respect au public qui consulte gratuitement ces dessins depuis maintenant 5 ans.

C'est pour cela que le recueil ne contient que des dessins et des textes originaux, le support papier est un complément de notre travail via web pas un substitut.

Maintenant, oui malgré tout nous comptons continuer à explorer le support papier mais plutôt en développant une espèce d'encyclopédie des ethnies urbaines les goths, les punks, les métalleux etc...

Et oui effectivement, nous espérons sortir le 2° volume sur les punks vers la fin 2004 début 2005.

-D'autres projets, concernant votre site web ou autres ?

Pleins de projets, ça oui, le temps qui va avec c'est moins sûr.

Pour le site, il doit bien y avoir un millier de projets en attente que ça soit simplement de nouveaux jeux de vêtements pour la poupée goth ou l'élaboration de nouvelles parties sur les cultures que nous avons épargnées jusque là.

Maintenant, nous sommes également vj ( note : vidéo-jockey, mixer des images/vidéos en temps réel sur une ambiance musicale donnée, tz.propagande.org ) et c'est aussi un versant de notre vie qui nous occupe beaucoup et qui nous permet de fréquenter les milieux de la nuit en général sans distinction de culture.

Enfin, d'une manière générale nous baignons dans un univers très visuel entre le vjing et le crobard, on a pas le temps de s'ennuyer, on doit même repousser certains projets quand d'autres se concrétisent plus vite que prévu.

Mars 2004

"Les Goths, petit précis d'ethnologie urbaine" par The Crobard éditions K-ïnite, Soleils Diffusion ISBN : 2-915551-00-6 96 pages noir et blanc, plus de 100 dessins inédits. [Disponible dans toutes les bonnes librairies et réseau FNAC. Belgique et Suisse : Disponible via la Fnac en Import] 9.50 EUROS !! Pour en savoir plus (points de vente...) : l'incontournable site web du Crobard :