Le Signe de l'Archange

roman de Frédéric Bovis

Après La Trace (dont on retrouvera certains personnages), premier roman dont il était co-auteur, Frédéric Bovis revient avec un second thriller ésotérique, Le Signe de l'Archange, utilisant l'Apocalypse de Jean et l'histoire du Mont Saint-Michel comme cadre de la lutte du mal contre le bien.

L'intrigue, bien ficelée et érudite, multiplie les références historiques et religieuses sans pour autant qu'elles ne deviennent trop lourdes. Elle est servie par un style nerveux, efficace et un chapitrage bref très moderne. Du Mont Saint-Michel à Jérusalem, du Moyen-Âge à aujourd'hui, c'est à un jeu de piste habile que nous convie l'auteur, en suivant les pas du commissaire Dorval, policier rompu et désabusé jeté dans une enquête dont les enjeux le dépassent.

On regrettera seulement une fin un peu abrupte et allusive, et un christianocentrisme parfois trop clairement posé. A noter aussi, le beau soin apporté à la mise en page et à la couverture, peu habituels dans les livres français du genre.

Un très joli moment de lecture.

 

 

"On ne sert jamais aussi bien le diable que quand on l'ignore."

"Et si le combat biblique qui opposa Saint-Michel à Satan n’était pas aussi achevé que le disent les Saintes Ecritures?

Après une série de morts violentes et incompréhensibles, la question refait surface dans les ruelles du Mont-Saint-Michel....

Pourquoi le commissaire Louis Dorval, un flic désabusé en charge de l‘affaire, choisit-il de suivre un jeu de piste mortel qui le mène du mont Gargano jusqu’à Jérusalem ?

Que lui révèleront ses découvertes successives ? Devinera t-il à temps qu’il n’est pas aussi étranger qu’il aurait pu le penser au fantastique secret enfoui au plus profond de la « pyramide des mers » ?

Une vieille prophétie sortie du fond des âges serait-elle la clef d’une nouvelle lutte entre le bien et le mal ?

Avec Le Signe de l’Archange l’écrivain français Frédéric Bovis et les éditions Tolège nous sortent un nouveau étonnant thriller ésotérique qui fait suite à La Trace, le dernier secret de Jean-Paul II, publié un an plus tôt. Frédéric Bovis fait cette fois-ci cavalier seul, laissant ses deux co-auteurs du précédent, pour nous fournir à nouveau un roman exceptionnel et même plus passionnant que le premier. Si de nombreuses références sont faites dans ce roman-ci à La Trace, le dernier secret de Jean-Paul II (2006), celui-ci peut cependant se lire de façon tout à fait indépendante, le seul lien entre les deux étant le personnage de Louis Dorval qui avait un rôle plus mineur précédemment. D’ailleurs l’histoire ne constitue non plus en rien une suite réelle."

 

*****

 La Trace Tolège éditions roman de Frédéric Bovis, paru le 15-09-07 Disponible en version papier, 395 pages, 150X230 ISBN : 978-2-91664-301-4 Couverture illustrée par Tristan Badoual Prix : 22 Euros